1929-1939: La Crise économique aux États-Unis

La crise économique de 1929

Alors que l’euphorie et la prospérité constituaient les principaux éléments que les États-Unis avaient connus au cours des années 20, la décennie suivante ne fût pas de tout repos en ce qui a trait à l’économie du pays. Le monde de la finance avait été marqué par l’effondrement du marché boursier le plus important de la scène internationale. Le 24 octobre 1929, la bourse de New York s’est effondrée et a provoqué un énorme bouleversement économique sur tout le territoire américain. Beaucoup de citoyens des États-Unis ont souffert de cette crise financière tout comme ceux d'autres nations. Les événements qui sont survenus en octobre 1929 ont marqué la conscience nationale internationale d’une brûlure profonde.

 

La présidence

hoover-1.jpg

Hébert Clark  Hoover (1929-1933)

 

 

Hoover a été élu à la présidence des États-Unis au cours de l’année 1929. Il devient un bouc émissaire de la crise économique. À l’époque, on le voyait comme un dictateur financier. N’entrevoyant pas la possibilité qu’une crise économique éclate pendant qu’il occupe le poste de président, il affirme que la prospérité économique est au coin de la rue, alors que la fièvre spéculative est beaucoup plus forte qu’il ne le croit. C'est en voyant la spéculation s'intensifier qu' Hoover commence à s’inquiéter du sort de son pays. Même s'il prône le non-interventionnisme, il décide tout de même de mettre sur pied un nouveau système bancaire, et ce, au détriment de certaines familles. En l’espace de trois mois, le taux de chômage triple. Les gens doivent vivre dans les bidonvilles qu’ils ont nommés des Hoovervilles, à la suite des décisions peu commodes du président.

 

 

roosevelt.jpg

Franklin Delano Roosevelt (1933-1945)

 

 

En plein cœur de la crise, Roosevelt gagne majoritairement les élections. De toute l’histoire des présidents américains, Roosevelt est celui qui a eu le plus long mandat. S'il n'avait pas été malade, il aurait probablement été élu pour un troisième mandat. C’est d’ailleurs en partie grâce à sa maladie qu’il a été élu. Il comparait sa souffrance à celle que vivait le peuple qui devait faire face aux conséquences du Krach survenu quatre ans avant les élections. Son état de santé le rendait donc plus populaire. Contrairement à son prédécesseur, Roosevelt était pour l'intervention de l’état afin d'atténuer les conséquences de la crise. Il était un homme déterminé à apporter la gloire au peuple américain. Pour lui, l’action politique et sociale devenait une priorité. Guidé par une pensée altruiste, Roosevelt lance la première phase du « New Deal » pour tenter de relancer l’économie des États-Unis. Les initiatives du président furent un succès puisqu’elles ont contribué à augmenter la qualité de vie des citoyens.

 

Marché boursier

tableau-de-la-bourse-1.jpg

L'histoire des États-Unis est grandement influencée par le marché Boursier. Pendant les années 30, la bourse de New Yrok est  un centre d'affaires important autant pour les États-Unis que pour le monde. On la surnommait aussi la bourse de «Wall Sreet» ou «New York Stock Exchange».  Quelque temps avant que ne survienne le «Krash» boursier, «Wall Street» était sur le point d’absorber l’argent du monde. Le monde des affaires faisait partie du quotidien à travers la population américaine. Sur la scène internationale, il avait aussi une grande importance. Selon le point de vue développé par plusieurs économistes, la force de la monnaie et les structures bancaires sont des éléments importants pour le bon fonctionnement du marché financier. La crise de 1929 est en réalité une crise monétaire puisqu'elle a été déclenchée par une dépréciation de la valeur de la monnaie. Toujours selon eux, le marché boursier devenait donc le point de rencontre de toutes les autres passions humaines.

 

Les causes de la crise

 

  • · Spéculation : Étant donné que le but principal d’une entreprise est de faire gonfler l’économie et la valeur monétaire à l’aide d’actions, beaucoup d’escrocs du monde de la fortune ont vu là une occasion rêvée pour faire beaucoup de profits. Les banquiers avaient accordé des prêts sans précédent à beaucoup d’entreprises et aux particuliers. Selon quelques analystes, le désir d’obtenir plus d’actifs à son compte était considéré comme étant de la prostitution.

 

  • · Monnaie : Le marché boursier avait baissé considérablement et la valeur de la monnaie n’était plus aussi élevée qu’auparavant. Le fait de recourir au système de l’étalon-or n’a pas amélioré les effets de la crise étant donné que les banques en ressentaient tous les déficits. En 1933, Roosevelt se résout à abandonner ce système pour sauver l’économie du pays. On dit donc que l’excès monétaire des banques serait en grande partie attribué aux causes de la crise économique de 1929 et que le fait que les banques fassent faillites provoque des tensions sur les taux de change.

 

  • · Endettement : En 1929, le taux d’endettement avait augmenté d’une manière subite aux États-Unis. Comme les gens préféraient opter pour la spéculation au lieu de faire des invetissements honorables, le pays connaissait une dette équivalente à 370% de la valeur de son PIB au cours de cette même année.

 

    • passeur-d-argent-1.jpg· Sous-consommation : Le rêve américain était de faire du profit et de triompher dans le monde des finances. Les riches accumulaient leurs actions sans rien acheter. C’était donc les plus pauvres qui faisaient rouler l’économie du marché en quelque sorte. Cependant, comme les familles pauvres ne possédaient pas suffisamment d’actions, elles ne pouvaient dépenser autant que les riches, ceux qui en avaient vraiment l’esprit de consommation. Il y avait donc une inégalité dans la répartitions de la richesse des riches et des pauvres.

 

 

  • · Déresponsabilisation : Même en étant au courant des actions frauduleuses qui avaient lieu dans leur société, les dirigeants étaient bien trop occupés à se déresponsabiliser en omettant de porter le fardeau plutôt que d’enrayer toutes formes de spéculations dans les institutions.

 

  • · Laisser-aller : Même si Hoover prônait la politique de non intervention de l’état, les banques avaient tout de même le pouvoir d’agir pour effectuer un revirement de situation, mais au lieu de ça, elles ont laissé place au monde de la spéculation.

 

Les conséquences de la crise

chute-de-la-valeur-boursiere-1.jpg

  • · La crise de 1929 marque le retour à la politique du protectionnisme. De ce fait, l’état se doit d’écouler les surplus de production et le libre-échange est presque totalement anéanti. Cela provoque une diminution du coût des matières premières et le pays connaît un recul en ce qui a trait à la production industrielle. Le protectionniste provoque un ralentissement des biens au niveau mondial.

 

  • · Étant donné que la valeur de la monnaie avait connu une dépréciation,  nous avons dû retourner au système de étalon-or. Ce qui en vint à faire en sorte que beaucoup d’escrocs tentaient de profiter du système financier.

 

  • · Les banques ont connu une importante déflation, ce qui a fait bondir le taux de chômage en très peu de temps. Il était à 25% en mars 1933.

 

  • · Comme la plupart de la population vivait de l’économie américaine, le taux de chômage s’est accentué depuis la crise. Plusieurs milliers de familles ont dû se résigner à abandonner leur demeure familiale et vivre dans les bidonvilles, communément appelés des Hoovervilles.

 

  • · Il y a un ralentissement marqué dans les marchés commerciaux, ce qui provoque une grande vague de déflation. Par ailleurs, les échanges économiques souffrent également de la crise économique et les retombées pénalisent complètement les pays européens. Les effets de la crise économique de 1929 se propagent à grandeur de l’Europe, ce qui en fait est un fil conducteur qui aboutissait à la Seconde Guerre mondiale.

 

Les solutions de la crise

  • · Retour à la parité stable
  • · Baisser les taux d’intérêts
  • · Démanteler les barrières tarifaires
  • · Politique interventioniste du «New Deal»

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 2012-04-06

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×